La surimpression

Wouhou! C’est Noël avant le temps!

J’ai découvert un nouveau mode sur mon appareil photo numérique; j’ai nommé la surimpression. Dans le cadre d’un échange de connaissances où j’apprends le portugais contre des ateliers sur le logiciel Photoshop, j’ai bidouillé un peu pour essayer de créer un effet de surimpression mais ça s’est plutôt mal terminé. Je me suis heureusement rattrapée à l’atelier suivant mais entre-temps j’ai beaucoup lu sur le sujet et je suis tombée sur ce mode de prise de vue qui permets de recréer avec un appareil numérique l’effet de surimpression qu’on peut obtenir en photographie argentique. Le principe est simple; on prends deux à trois clichés sans faire avancer le film. En calibrant bien la vitesse d’obturation et l’ouverture du diaphragme on arrive à des résultats très intéressants, comme sur cette photo où on aperçoit la silhouette d’un corbeau – vestige du costume d’Halloween d’un pirate déchu – et mon beau Coléus qui a voyagé mers et mondes.

Pour le moment j’ai trouvé un assemblage de réglages qui fonctionne bien; idéalement la première photo doit présenter une silhouette à contre-jour, avec une vitesse d’obturation lente (ici 1/25, f 1.8 et ISO 200 avec une 50mm) pour avoir un bon contraste et donc une zone noire et une zone blanche – et la deuxième, un motif, une texture ou un paysage avec une vitesse d’obturation rapide (ici 1/250, f1.8 et ISO 200) pour ne pas surexposer l’image finale.

Bon, je retourne jouer!

Publicités

Vendredi

La bouche qui n’en finit plus
de montrer les dents

Ma main glisse sans entrave
et l’appel, la succion!
scande mon bassin
qui s’affole

Les yeux sont petits,
entrouverts

Et c’est tout ce qui m’est
fermé
C’est tout ce qui m’est
interdit

Féminisation de la langue: quelques réflexions théoriques et pratiques

Voici un excellent article qui résume bien la problématique du genre en français et les possibilités actuelles pour «mettre fin à l’invisibilisation du féminin dans la langue comme dans la société.»

Genre !

Les personnes lisant régulièrement ce blog auront sûrement remarqué que j’essaie au maximum d’éviter d’employer le masculin universel (j’explique ci-dessous ce que j’entends par là). Je voudrais tenter d’expliquer pourquoi (c’est le côté théorique) et surtout comment, par quelques réflexions liées à mon parcours sur cette question et à ma pratique comme féministe, blogueuse, mais aussi comme prof de français langue étrangère. Cette pratique est en évolution constante. Alors que j’étais d’abord extrêmement réticente, je me suis habituée à ces graphies à force de lectures et d’échanges militants, et j’aurais du mal aujourd’hui à faire marche arrière.

Voir l’article original 2 493 autres mots

5 Things I learned From Accidentally Eating Animal Products

Yesterday, I accidentally ingested dairy in the form of milk hidden in the ingredient list in organic « classic » -flavored hummus sent to me by Eat Well Enjoy Life, a company that wanted me to review various flavors from their line of hummus.

I specifically asked Eat Well Enjoy Life to send only vegan flavors, and so I didn’t even think to check the ingredients of what they sent me. It turns out, they make a lot of vegan flavors, and only a few are made with dairy. I was randomly scanning the ingredients this morning when I saw « contains milk » and my heart sunk. It turns out that in addition to all-vegan hummuses (which are amazing, and are made with really unique vegan ingredients like lentils, white beans, and black beans!), they also sell Greek-yogurt infused hummus. Bummer to the max.

I haven’t accidentally eaten animal products (that I know…

Voir l’article original 475 autres mots

Dumpster

Énanthème des petites heures
lucioles et crachotin

Quand là les mains tachées
se creusent au fond des bennes

le bleu colimaçon
attrape et fornique dru

LE BLOG DE JULE

ÉCOLO IMPARFAITE

Genre !

Je m'interroge, tu t'interroges, interrogez-vous

feminada

De tout et de rien sur le féminisme

Feminist Philosophers

News feminist philosophers can use

vegan feminista

for a vegan-feminist movement

Antigone XXI

Dire oui autrement

Végans presque parfaits

se reçoivent à souper

penser avant d’ouvrir la bouche

parler d’éthique la bouche pleine

soyaetchocolat.wordpress.com/

recettes végétariennes | entraînements | découvertes | voyages